Quelle est la meilleure technique pour partitionner un disque dur externe utilisé pour Time Machine et le stockage de fichiers ?

mars 8, 2024

Le disque dur externe est un précieux allié pour tous ceux qui ont un besoin crucial de stockage ou de sauvegarde de données. Que vous soyez un professionnel travaillant sur d’importantes quantités de données ou un particulier désireux de préserver ses précieux souvenirs, vous avez certainement un jour fait face à la question du partitionnement de votre disque dur. Cela est particulièrement vrai si vous utilisez un Mac, car la fonction Time Machine d’Apple offre une solution simple et efficace de sauvegarde. Mais comment partitionner correctement un disque dur externe pour Time Machine et le stockage de fichiers ? C’est ce que nous allons vous expliquer ici.

Comprendre le partitionnement d’un disque dur

Pour commencer, il est essentiel de comprendre ce qu’est le partitionnement d’un disque dur. Lorsque vous achetez un disque dur externe, celui-ci est considéré comme une seule grande zone de stockage. Cependant, vous pouvez choisir de diviser ce grand espace en plusieurs zones distinctes, appelées partitions.

Cela peut vous intéresser : Comment choisir un microphone USB avec annulation de bruit pour les enregistrements de voix off ?

Partitionner un disque dur permet d’organiser vos données de manière plus efficace. Vous pouvez, par exemple, dédier une partition à vos fichiers personnels, une autre à vos projets professionnels, et une autre encore à vos sauvegardes Time Machine. Ceci a pour avantage de maintenir vos données bien organisées et de faciliter leur accès.

L’autre avantage du partitionnement est la sécurité des données. En effet, si un problème survient sur une partition, les autres partitions ne seront pas affectées.

Cela peut vous intéresser : Quel type de batterie externe est recommandé pour prolonger l’autonomie d’un MacBook Pro lors de déplacements ?

Comment partitionner un disque dur externe sur MacOS ?

Maintenant que vous comprenez les avantages du partitionnement, passons à la pratique. Comment partitionner un disque dur externe sur MacOS ? La réponse est simple : vous pouvez le faire directement depuis l’utilitaire de disques de votre système.

  1. Branchez votre disque dur externe à votre Mac. Assurez-vous qu’il n’y a pas de données importantes dessus, car le processus de partitionnement effacera toutes les données existantes.

  2. Ouvrez l’Utilitaire de disques. Vous pouvez le trouver en ouvrant le Finder, en cliquant sur "Applications", puis sur "Utilitaires" et enfin sur "Utilitaire de disques".

  3. Une fois l’Utilitaire de disques ouvert, sélectionnez votre disque dur externe dans la liste des disques disponibles.

  4. Cliquez sur "Partitionner" dans la barre d’outils en haut de la fenêtre.

  5. Cliquez sur le bouton "+" pour ajouter une nouvelle partition. Vous pouvez alors nommer cette partition, choisir son format (APFS est recommandé pour les utilisateurs de MacOS), et indiquer sa taille.

  6. Répétez l’opération pour chaque partition que vous souhaitez créer.

  7. Une fois toutes vos partitions créées, cliquez sur "Appliquer" pour lancer le processus de partitionnement. Patience, cela peut prendre quelques minutes.

Comment utiliser Time Machine avec un disque dur externe partitionné ?

Une fois votre disque dur externe partitionné, vous pouvez commencer à utiliser Time Machine pour effectuer vos sauvegardes. Pour ce faire, suivez ces étapes :

  1. Connectez votre disque dur externe à votre Mac.

  2. Ouvrez les Préférences Système, puis cliquez sur "Time Machine".

  3. Cliquez sur "Sélectionner le disque de sauvegarde…".

  4. Une liste de vos disques disponibles apparaît. Sélectionnez la partition que vous avez dédiée à Time Machine.

  5. Cliquez sur "Utiliser le disque".

A partir de maintenant, Time Machine utilisera cette partition pour sauvegarder vos données.

Gérer le stockage de fichiers sur un disque dur externe partitionné

En plus de vos sauvegardes Time Machine, vous pouvez utiliser vos autres partitions pour stocker vos fichiers. Il suffit de les glisser-déposer depuis votre Mac vers la partition de votre choix dans le Finder.

Gérer vos fichiers de cette manière a plusieurs avantages. Tout d’abord, cela vous permet d’économiser de l’espace sur le disque dur interne de votre Mac. Ensuite, cela simplifie le processus de sauvegarde, car vous n’avez pas besoin de faire une sauvegarde séparée pour chaque type de fichier. Enfin, cela vous permet d’accéder à vos fichiers depuis n’importe quel Mac, simplement en connectant votre disque dur externe.

Conclusion

Nous espérons que cet article vous a aidé à comprendre le partitionnement d’un disque dur externe sur MacOS, ainsi que son utilisation avec Time Machine et pour le stockage de fichiers. N’oubliez pas que le partitionnement est une opération délicate qui nécessite une certaine prudence. Assurez-vous donc de bien suivre les étapes décrites ici et de sauvegarder toutes vos données importantes avant de commencer.

Qu’est-ce que Time Machine et pourquoi l’utiliser avec un disque dur externe ?

Time Machine est une fonctionnalité intégrée dans MacOS qui permet de sauvegarder automatiquement et régulièrement vos données. C’est un outil extrêmement utile pour conserver une copie de vos données en cas de panne du système, de perte de fichiers ou de suppression accidentelle.

Utiliser Time Machine avec un disque dur externe est particulièrement recommandé pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela vous permet de libérer de l’espace sur le disque dur interne de votre Mac, qui peut rapidement être encombré par les sauvegardes Time Machine. Ensuite, le fait de stocker vos sauvegardes sur un disque externe augmente la sécurité de vos données : en cas de problème avec votre Mac, vous aurez toujours une copie de vos données sur le disque externe.

Enfin, l’utilisation de Time Machine avec un disque dur externe est encore plus pratique si ce disque dur est partitionné. En effet, vous pouvez dédier une partition spécifique à vos sauvegardes Time Machine, ce qui vous permet de gérer plus facilement l’espace de stockage de votre disque.

Recommandations et bonnes pratiques pour l’utilisation d’un disque dur externe partitionné

Lorsque vous utilisez un disque dur externe partitionné, vous devez respecter certaines bonnes pratiques pour assurer une utilisation optimale et sécurisée de votre disque.

  • Sauvegarde régulière de vos données : Même si vous avez partitionné votre disque dur externe, il est crucial de réaliser des sauvegardes régulières de vos données. En effet, un disque dur peut tomber en panne, être perdu ou volé. Assurez-vous donc de sauvegarder régulièrement vos données importantes sur un autre support.

  • Utilisation de l’utilitaire de disque : Pour gérer les partitions de votre disque dur externe, utilisez toujours l’Utilitaire de disque de MacOS. Cet outil vous permet de créer, supprimer, redimensionner et gérer les partitions de votre disque dur de manière sûre et efficace.

  • Évitez de remplir complètement une partition : Lorsque vous stockez des fichiers sur une partition, veillez à ne pas la remplir complètement. En effet, MacOS a besoin d’un peu d’espace libre pour fonctionner correctement. Essayez donc de laisser au moins 10% de l’espace de chaque partition libre.

  • Déconnexion sécurisée du disque dur externe : Lorsque vous avez fini d’utiliser votre disque dur externe, assurez-vous de le déconnecter correctement. Pour ce faire, cliquez sur l’icône du disque dur sur le bureau de votre Mac, puis choisissez "Éjecter". Cela permet d’éviter les problèmes de corruption des données.

Conclusion

En somme, le partitionnement d’un disque dur externe sur MacOS est une pratique qui offre une multitude d’avantages, dont une meilleure organisation de vos fichiers et une plus grande sécurité de vos données. Grâce à l’Utilitaire de disques fourni par MacOS, cette opération est facilement réalisable, même pour les utilisateurs débutants. L’utilisation conjointe d’un disque dur externe partitionné et de Time Machine amplifie encore ces avantages en offrant une solution de sauvegarde complète et efficace. Cependant, il ne faut pas oublier que le partitionnement, tout comme l’utilisation d’un disque dur externe, nécessite le respect de certaines bonnes pratiques pour garantir une utilisation optimale et sécurisée.